Les nouvelles technologies et les séniors peuvent faire bon ménage

Il est d’habitude difficile pour la population du troisième âge de manipuler la nouvelle technologie alors qu’actuellement plusieurs gadgets peuvent être d’une grande utilité dans leur quotidien.

Comment faire adopter ces objets aux seniors ?

Les séniors sont horrifiés lorsqu’il est question d’utiliser un ordinateur, tablette ou Smartphone. En réalité, il n’y a rien de difficile, tout est question d’habitude et d’audace. Ceux qui ne sont pas encore familiers aux nouvelles technologies doivent s’armer de patience et de beaucoup de déterminations. Effectivement, ces modes de communication sont encore nouveaux pour les séniors.
Par contre, lors de la familiarisation et de l’apprentissage, il faut éviter de les infantiliser. La solution, c’est de les initier aux actions de base sur ces types d’appareil dans le but de leur rendre plus autonome dans leur manipulation. Autant que possible, il est conseillé d’éliminer les programmes inutiles aux séniors. Cela ne ferait que les embrouiller la tête lors de la manipulation. On veillera à mettre des raccourcis sur le bureau pour les programmes à usage fréquent.

Quels appareils connectés pour les seniors ?

Dans ce vaste champ de la nouvelle technologie, les séniors retrouvent aussi une gamme qui leur est adaptée. Avant tout, ils doivent avoir à disposition un outil de communication. Le Smartphone s’impose donc comme un impératif. Une tablette et un ordinateur portable peuvent aussi être d’une grande utilité notamment pour la communication vers l’étranger. Cependant, l’absence de pavé numérique sur les ordinateurs portables freine l’usage pour les personnes âgées. D’ailleurs, un écran de 17” est aussi conseillé pour plus de facilité dans la lecture.
Par ailleurs, manipuler la nouvelle technologie offre plus d’autonomie aux séniors. Ils peuvent entre autres faire des achats en ligne, lire les nouvelles ou même partager et voir des photos de ses enfants sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire