Les aides financières pour toutes les prestations aux personnes âgées

09 fév 2015 à 17h15
Aides financieres et prestations pour les personnes ageesLes personnes âgées ont souvent à faire face à une perte d’autonomie plus ou moins importante. Cet état de dépendance engendre souvent des frais conséquents. Heureusement, il existe des aides financières de l'Etat pour accompagner les séniors et leur famille. Ces aides sont attribuées sous certaines conditions et selon les types et le degré des besoins du demandeur.
Généralités sur les différentes aides financières

Il existe plusieurs sortes d’aides financières pour les prestations aux personnes âgées. Elles sont souvent soumises au montant des revenus et plafonnées.

Les demandes, les dossiers et les informations sont, selon le type d’aide, fournis par le Conseil Général, la Mairie, le Centre local d'information et de coordination (Clic), le Centre d’Action Sociale, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, la Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail…
Certains documents et justificatifs administratifs sont exigés en fonction de la demande.

Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

L’APA concerne les personnes hébergées à domicile ou dans un établissement. Elle permet de couvrir les dépenses pour des aides concernant la santé ou les actes quotidiens (s'alimenter, faire le ménage, prendre une douche...). Elle n’a pas de limitation de durée.

Pour en bénéficier, il faut être âgé d’au moins 60 ans et faire partie d’un groupe GIR de 1 à 4. Les GIR (Groupes Iso-Ressources) sont au nombre de 6 et déterminent le degré de dépendance et de capacité de la personne âgée. Les critères concernent les activités corporelles, mentales, domestiques et sociales comme par exemple la capacité de communiquer verbalement, de se repérer dans l’espace, d’effectuer les tâches de la vie quotidienne, de gérer son budget, de se déplacer, de suivre un traitement médical… Le GIR1 correspond aux personnes les plus dépendantes jusqu’au GIR6 qui correspond aux personnes autonomes ayant besoin d’une aide ponctuelle.

L’APA peut servir à rémunérer par exemple une aide à domicile, un aménagement plus sécurisé dans le logement, des aides techniques… Le montant de l’aide financière est calculée fonction des besoins et des ressources du demandeur. Ce montant est soumis à un plafond (montant mensuel maximum 1.312,67 euros).

Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) et Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI)

L’ASPA est destinée aux personnes ayant de faibles revenus et l’ASI est octroyé aux autres personnes ne pouvant accéder à l’ASPA.

Pour l’ASPA, il faut :
  • être âgé d’au moins 65 ans
  • ou être atteint d’une incapacité de travail d’au moins 50%
  • ou être en retraite anticipée pour cause de handicap
  • ou être un ex-bénéficiaire de l’allocation du minimum vieillesse.
Le montant est soumis à ressources qui ne doivent pas dépasser 9.600 euros annuels pour une personne seule.

Pour l’ASI, le demandeur doit recevoir une pension concernant l’invalidité au 2/3, le handicap ou être un ex bénéficiaire de l’allocation supplémentaire du minimum vieillesse. Les ressources sont plafonnées à 8.424,05 euros par an  pour une personne seule.

Les autres aides sociales

Les aides sociales se retrouvent sous trois formes. Pour en bénéficier, il faut être âgé d’au moins 65 ans ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail.

L’aide-ménagère à domicile est attribuée sous certaines conditions : il ne faut pas percevoir l’APA et justifier un besoin d’aide pour les travaux domestiques. La prise en charge de l’aide-ménagère à domicile dépend du niveau de ressources du demandeur.

L’allocation simple s’adresse aux personnes ayant besoin d’une aide à domicile et qui ont des revenus modestes.

L’accès aux foyers restaurants et l’aide au portage de repas sont mis en place par la commune et le département et visent à aider les personnes âgées à se restaurer. L’accès aux foyers restaurants est soumis à revenus (revenus annuels inférieurs à 9600€ par an) et le service de portage de repas est en général assuré par votre commune et accordé pour une durée maximale de 5 ans. Son coût et partagé entre vous et votre commune.

Il existe de nombreuses aides financières pour faciliter la vie des personnes âgées et leur permettre de rester à domicile. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou organisme de retraite. Pour plus d'information vous pouvez consulter la page du service public sur les aides et les allocations aux personnes âgées.

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Derniers articles du blog

Nouveautés & Promotions

Abonnez-vous pour recevoir toute l’actualité, les promotions et les nouveautés de Quai des seniors par email.