Travailler à la retraite: guide pratique

12 sept 2014 à 11h40
Cumul retraite-emploiQue ce soit pour conserver un lien avec le monde du travail ou pour des motivations financières, de nombreuses personnes âgées à la retraite veulent aujourd’hui continuer à exercer une profession. Pour cela voici notre guide pratique.

L’amélioration de la condition physique des seniors et l’allongement de l’espérance de vie sont deux atouts indéniables. Cela permet aux plus de 60 ans de continuer à être productifs, tant physiquement que mentalement. Mais la crise est aussi passée par là et certaines retraites ne sont pas assez conséquentes pour vivre décemment. Les seniors choisissent donc d’arrondir leur fin de mois en exerçant une activité en complément. Aujourd'hui tout le monde peut faire cette démarche !
En effet, le gouvernement a largement facilité le système pour inciter les retraités à cotiser plus longtemps. Toutefois, exercer une activité rémunérée à la retraite est possible sous certaines conditions et quelques règles doivent être respectées.

Travailler à la retraite : les conditions

Cumuler retraite et salaire est tout à fait possible, mais sous certaines conditions.

Tout d’abord, il faut pouvoir justifier d’un arrêt total d’activité professionnelle pour cause de départ à la retraite afin de recevoir la pension de base et/ou complémentaire. C’est uniquement après avoir fait cette démarche qu’il est possible alors de signer un contrat de travail. Ceci est valable qu’il s’agisse d’un nouveau travail ou du même employeur. Seules certaines activités professionnelles dérogent à cette obligation comme le milieu artistique, scientifique, littéraire…

Le poste peut être intégré dès la date d’effet de la retraite s’il s’agit d’un nouveau travail. En revanche, il faut observer un délai de carence de 6 mois s’il s’agit du même employeur sinon le paiement de la pension est suspendu pendant cette période. Il est tout à fait possible d’exercer son nouvel emploi dans un autre régime de retraite par exemple en indépendant ou comme salarié après avoir travaillé dans la fonction publique.

Qui peut prétendre au cumul salaire et retraite ?

Toutes les personnes dont la profession entre dans le régime général, et si elles remplissent les conditions énoncées ci-dessus, peuvent prétendre au cumul salaire-retraite.

Les fonctionnaires, les commerçants, les professions libérales et les exploitants agricoles peuvent également en bénéficier, tant pour la retraite de base que pour la pension complémentaire. Les personnes intéressées doivent se renseigner auprès d'organismes spécialisés ou d'associations pour connaître les particularités de chaque profession.

Quels revenus ?

Il est possible de cumuler la totalité de la retraite avec un revenu professionnel si l’âge légal de la retraite est atteint, que le nombre de trimestres soit validé ou que le demandeur ait atteint l’âge permettant de recevoir automatiquement la retraite à taux plein (65 ans ou 67 ans selon les cas). En cas de dépassement du plafond des revenus, salaire et pension cumulés, le paiement de la retraite est suspendu. Mais le montant est récupérable si l’on cesse son activité ou si le seuil est abaissé au niveau du plafond.

La totalité de la pension est directement octroyée s’il s’agit d’un autre régime de retraite que la fonction précédemment exercée. Si ces conditions ne sont pas remplies, il est tout de même possible de recevoir un versement partiel. Attention, quel que soit le montant de la rémunération, l’estimation du montant de la retraite n’est pas réévaluée.

Il faut tenir compte du fait que les cotisations salariales continuent à être prélevées sur le salaire sauf pour les plus de 65 ans qui versent une contribution spécifique de solidarité à compter du 1er juillet 2014.

La retraite progressive

Ce système permet de cumuler un emploi à temps partiel et une partie de sa retraite de base et complémentaire (30 à 70 % du montant total). Les conditions concernent l’âge (au minimum 60 ans) et le nombre de trimestres validés (au moins 150 pour le moment).

Ce dispositif a l’avantage de mener progressivement à la retraite complète tout en continuant à cotiser et à cumuler les trimestres qui manquent.

Les démarches administratives

Les démarches pour un cumul emploi-retraite sont assez simples. Il suffit de prévenir sa caisse de retraite par écrit au maximum un mois après la reprise d’un emploi. Des pièces justificatives et des renseignements sont nécessaires. Les renseignements sont transmis à l'administration concernée tels que les coordonnées de l’employeur, les bulletins de salaire, la date d’embauche, le montant des revenus perçus… Pour tout changement dans la situation, que ce soit une hausse ou une baisse de revenus, la caisse de retraite doit en être informée.

La marche à suivre et tous les renseignements peuvent être obtenus auprès de l’Assurance Retraite ou sur le site Info Retraite. Ce site est une véritable mine d'or pour tout ce qui concerne la retraite actuelle ou à venir et le cumul emploi-retraite. Il ne faut surtout pas oublier de prévenir également les caisses de retraite complémentaires.

Les changements à partir de 2015

A partir du 1er janvier 2015, les cumuls emploi-retraite partiels s’harmonisent avec la situation générale. Il n’y aura plus dès lors de possibilité de continuer d’acquérir des droits supplémentaires à la retraite.

Autre changement, le cumul salaire plus pension de base et complémentaire sera plafonné et ne devra pas dépasser 160% du Smic ou la moyenne mensuelle des trois derniers salaires. Si la somme du plafond est dépassée, il peut y avoir suppression de la pension.

Travailler à la retraite : les bonnes raisons pour passer le cap

La retraite est peut-être le meilleur moment pour commencer une activité professionnelle surtout dans le cadre d’une création d’entreprise. L'activité exercée peut être une passion de toujours ou un projet ambitieux à vivre seul ou à deux qui booste la vie.

Les retraités cumulent plusieurs avantages. Ils sont expérimentés dans leur travail mais aussi dans les démarches administratives, les pratiques commerciales et les relations humaines. Ils n’ont plus de famille à charge et sont donc plus disponibles, plus impliqués et moins stressés par les responsabilités. Ils ont acquis les bons réflexes professionnels et recherchent souvent la qualité dans leur travail. Ils peuvent également mettre à profit les relations professionnelles et les différents interlocuteurs (sous-traitant, juriste, grossiste…) acquis durant leurs années de pratique durant leur vie active.

N'hesitez pas à faire part de vos impressions  sur le cumul emploi-retraite dans les commentaires !

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Derniers articles du blog

Nouveautés & Promotions

Abonnez-vous pour recevoir toute l’actualité, les promotions et les nouveautés de Quai des seniors par email.