La maltraitance des personnes âgées

15 juil 2014 à 21h08
Maltraitance des personnes âgéesLa maltraitance des personnes âgées est avant tout une violation des droits de l’Homme.

On peut considérer comme maltraitance, tout mauvais traitement ou acte abusif à l’égard des personnes âgées, qui intervient de façon unique ou répétée, et qui entraîne chez la personne âgée qui en est victime, des blessures physiques ou psychologiques.

La maltraitance à l’égard des personnes âgées peut prendre de nombreuses formes et peut être volontaire ou par inadvertance, mais elle intervient toujours chez des personnes qui ne sont pas en mesure de se défendre du fait de leur grand âge, de leur état physique ou psychologique.

Les différentes formes de maltraitance:

La maltraitance psychologique envers les personnes âgées:

Ce type de maltraitance consiste à humilier, harceler, insulter, à ne pas respecter la dignité ou la pudeur, menacer la personne âgée. Ce type de maltraitance est souvent le fait de personnes qui cherchent à faire mal à la personne âgée pour différentes raisons qui lui sont propres. Le maltraitant se sent tout puissant face à la faiblesse de la personne âgée. C’est une maltraitance active.

La maltraitance physique:

Il s’agit là d’attitudes ouvertement hostiles aux personnes âgées. Cela peut être des coups, gifles, gestes violents, brutalités sexuelles, non-satisfaction des demandes pour des besoins physiologiques (boire, manger, faire ses besoins...)
Dans ce cas, la maltraitance est évidement active mais elle peut aussi bien être passive, lors de mauvaises manipulations, excès de mesures de contention, soins brusques en institution ou à l'hôpital (par manque de connaissances ou de formation).

La maltraitance médicale:

Elle est définie par tous les actes de maltraitance survenant du fait de l’état de santé ou de dépendance de la personne âgée qui se trouve en situation de vulnérabilité vis-à-vis du soignant.
Cela peut être un manque de soins d’hygiène, privation ou excès de médicaments ou de soins appropriés, non prise en compte de la douleur, excès de sédatifs, etc...

La maltraitance matérielle:

Cette maltraitance de type active relève des actes visant à spolier la personne âgée. Vols, escroqueries de différentes natures, exigence de rémunération contre soins ou attention, détournement de fonds visant à adapter le logement.
Il existe aussi la privation de droits comme l’enfermement, la privation de liberté de choix ou de se déplacer.

Qu’elle soit active, avec ou sans intention de nuire ou passive, la maltraitance touche environ 4 à 6% des personnes âgées vivant à domicile.
Dans la moitié des cas environ, il s’agit des enfants de la victime ou des personnes plus jeunes qui sont responsables des mauvais traitements. Dans d’autres cas il s’agit du conjoint ou des personnes chargées d’assurer des soins.
Ces maltraitances peuvent être dues à des problèmes psychologiques de l’agresseur, à l’épuisement, au stress ou à une mauvaise formation pour ce qui concerne les maltraitances en institution.

Que faire en cas de maltraitance?

Ces types de traitements sont inadmissibles et doivent être dénoncés. Si vous êtes victime ou témoin d’actes de maltraitance, n’hésitez pas à appeler la police en cas d’urgence ou le 3977 qui est le numéro national d’appel contre la maltraitance des personnes âgées ou handicapées. Vous pouvez aussi joindre l’association Alma-France(www.alma-france.org), qui lutte contre la maltraitance des personnes âgées.

Vous avez été victime ou témoin de maltraitance, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Derniers articles du blog

Nouveautés & Promotions

Abonnez-vous pour recevoir toute l’actualité, les promotions et les nouveautés de Quai des seniors par email.