Perte d'autonomie des personnes âgées : comment y faire face ?

19 mars 2014 à 17h44
A cause d'une maladie, d'un accident ou de l'âge lui même, les personnes âgées peuvent être victimes d'une perte d'autonomie. Quelques solutions pour la gérer au mieux.

Aujourd'hui, le maintien à domicile de la personne dépendante est tout à fait possible. Il existe des solutions simples comme l'aménagement des pièces, des accessoires d'aide à la personne et l'installation d'éléments sécurisés.

Une habitation plus adaptée

Pour permettre le maintien à domicile d’une personne âgée en perte d’autonomie, il est indispensable d'adapter chaque pièce du lieu d'habitation.

Pour faciliter l'accès à tout moment, la chambre doit se situer au rez-de-chaussée et les portes sont à élargir si la personne utilise un fauteuil roulant pour se déplacer. Le choix du revêtement de sol est également un élément clé de sécurité pour les seniors. Il existe des revêtements antidérapants constitués d'une matière souple pour amortir le choc en cas de chute.

Un autre point important d'aide à la personne consiste à multiplier les points d’appui. Les sanitaires, la cuisine et la salle de bain doivent faire l’objet d’un aménagement avec des accessoires spécifiques et professionnels qui garantissent la sécurité de la personne. Les équipements de sécurité et de confort sont nombreux comme des tapis antidérapants, des barres de maintien, des sièges ou tabourets de baignoire, des rehausseurs WC...

Les petites astuces qui améliorent la qualité de vie au quotidien :

  • éviter de placer des objets en hauteur,
  • placer des points d’éclairage suffisants dans les pièces à vivre,
  • installer des interrupteurs reliés entre eux pour éviter les déplacements,
  • poser plusieurs téléphones, si possible un dans toutes les pièces,
  • et pourquoi pas un téléphone portable à grosses touches !

Soins et assistance au quotidien

Une personne âgée dépendante a toujours besoin de soins et d'assistance permanents. Bien évidemment, les soins médicaux doivent être assurés par un infirmier qualifié en collaboration avec le médecin traitant.
Ce professionnel peut aussi assurer les soins d’hygiène et de bien-être comme l'aide à la toilette et en général l'assistance aux actes de tous les jours. Le cas échéant, il est toujours possible de confier ces tâches à un auxiliaire de vie sociale.
Pour couvrir en partie les dépenses nécessaires liées à l’assistance de la personne âgée en perte d’autonomie, il existe une Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Derniers articles du blog

Nouveautés & Promotions

Abonnez-vous pour recevoir toute l’actualité, les promotions et les nouveautés de Quai des seniors par email.